Scrum Team et management agile : 6 points forts pour accompagner une équipe Agile

Dans l’entreprise agile, tout commence par la mise en place d’équipes autogérées ! Découvrez les 6 points forts pour accompagner une équipe agile…  Du management au servant leadership, le management évolue pour favoriser l’émergence d’une collaboration efficace.

Evolution du management :

Dans les années 2000, une évolution marque un tournant dans les entreprises avec la diffusion d’Internet et des téléphones mobiles de plus en plus performant. Les entreprises, pour répondre à la mobilité, doivent s’adapter “vite & bien” à leur environnement.

La flexibilité et l’engagement des équipes est la garantie du succès. Le management évolue vers des organisations de type humaniste. Le principe est de remettre l’humain au cœur de l’entreprise, là ou avant il y avait processus et répartition des tâches.

Cette nouvelle approche permet de se centrer sur le changement (au service du besoin des clients) au lieu d’être focalisé sur les processus. Le management agile permet aux entreprises de gagner en efficacité et de mieux s’armer face aux changements imposés par leur environnement.

Les maîtres-mots sont Anticiper, coopérer & innover ! Et tout cela au service du bien-être de l’ensemble des parties prenantes : des clients aux collaborateurs, en passant par les différents fournisseurs internes ou externes. Dans une entreprise agile, tout le monde travaille ensemble en transversalité.

Développer sa posture

CIDs, 4 leviers de votre transformation d'entrepriseLe CIDs correspond à l’acronyme Courage, Intuition, sens commun. Cet acronyme correspond aux 4 leviers de votre transformation d’entreprise. Le CIDs dans la partie 1, est notre capacité individuelle à …

Nous avons vu dans Agile univers que :

Etre Agile, cela s’apprend !

Etre Agile, c’est avant tout un changement de mindset, de posture qui va nécessiter de votre part une abstraction totale de ce que vous savez déjà :

  • avant tout une abstraction totale de vos ressentis, vos peurs, qui souvent vous arrête dans votre envie d’expérimenter, d’entrer en mouvement pour agir et donner du sens à votre environnement ou vous conduisent dans une discussion sans fin pour convaincre l’autre que vous avez avez raison
  • une abstraction de vos habitudes d’organisation du travail afin de penser en Produit fini, à chaque itération, à l’usage de votre client-usager et non déroulement d’un processus de tâches
  • une abstraction de vous-même pour vous glisser dans la peau de votre client final (même sans vision, sans accès à ce dernier)
  • une abstractions des règles afin d’oser faire autrement
  • une abstraction de ce qu’est un produit fini selon des exigences et des spécifications précises pour avancer à l’aveugle !

Quelles sont les caractéristiques incontournables pour accompagner l’équipe?

1. Donner du sens 

C’est mettre l’accent sur le “pour quoi”. Contrairement au manager directif, le manager agile est un leader. Avec son pouvoir de conviction, il va accompagner ses équipes à atteindre leurs objectifs en donnant du sens à leurs missions

A l’inverse, un manager directif va se servir de son autorité pour dire aux personnes ce qu’elles ont à faire et leur imposer les façons d’y arriver. 

2. Être transparent 

C’est faire preuve de transparence ! Il doit informer ses collaborateurs de la manière la plus claire et précise possible de chaque changement ou nouveauté dans l’entreprise. 

Il faut que chaque nouvelle prise de décision fasse sens aux yeux de tous les collaborateurs. Le rôle du manager est donc de contextualiser les informations pour leur donner du sens et de la légitimité. 

Exit les quiproquos ! 

3. Être authentique 

C’est montrer ses sentiments ! Il n’est pas là pour dévoiler sa vie privée mais pour être honnête envers ses équipes. Ce n’est pas une preuve de faiblesse, bien au contraire, cela va simplement le rendre plus humain et plus humble. Les relations humaines entre le manager et ses collaborateurs doivent être vraies. Cette authenticité va favoriser sa capacité à fédérer. 

4. Savoir faire confiance 

C’est faire confiance. Il n’a pas peur de déléguer le travail et laisse de l’autonomie à ses équipes. Ainsi, il sait accepter que ses équipes ne se comportent pas de façon préétablie et ne suivent pas une voie tracée.  

Attention tout de même, car donner sa confiance ne veut pas dire ne plus donner de signe de vie. Le manager est là pour accompagner ses équipes dans le quotidien. Il reste proche des problématiques terrain. 

Lorsqu’il y a de la réussite, c’est valoriser le travail de ses équipes

5. Être à l’écoute 

C’est écouter. Il a une attitude bienveillante auprès de ses équipes et donne l’opportunité de parler les uns aux autres de manière constructive sans risquer de subir des critiques et des jugements. 

Le manager laisse du temps à ses équipe pour la réflexion et l’innovation. Il a le “pouvoir” de dire oui aux initiatives même si elles sortent du cadre. 

6. Savoir prendre des décisions 

C’est être décisif ! Une question de réorganisation, de modification des process ou encore d’une nouvelle stratégie, le manager ne tergiverse pas et assume ses décisions auprès de ses équipes et de sa hiérarchie. 

Chacun sait ce qu’il apporte à l’équipe et l’harmonie sociale est un atout qui mobilise chacun pour mettre en place une coopération efficace et durable. C’est la base d’un management harmonique.