Le management libéré!

Le management libéré!

Tout obstacle renforce la détermination. Celui qui s’est fixé un but n’en change pas. Léonard de Vinci

Le management libéré permet d’activer la résilience de l’entreprise en mettant en oeuvre avec détermination des changements rapides.

Je souhaite tout particulièrement saluer ici les managers qui font face à la crise du Covid avec forces et courage. 

Tout d’abord, je saluerai les managers que j’ai accompagné dans leur transformation digitale. Saisissant l’opportunité pour revenir à la charge, en montrant le résilience et la capacité de travail déployé par les collaborateurs pour maintenir à distance un travail de qualité. La preuve est ainsi fourni que le salarié ne profite pas de la situation pour ne rien faire.

Il y a encore quelques réminiscences du management autocratique, indiquant que c’était la situation exceptionnelle qui rendait les choses comme cela.Un management libéré pour faire face à la crise

Un management libéré, acteur de résilience

Mais la situation de « crise » dure, et les managers tiennent leur place plus efficacement que jamais. Il avance avec confiance, réinvente les règles de collaboration à distance, plus humain et plus engagé. Il porte la confiance  et l’affiche. Leur confiance est la foi sur l’avenir. Ce qui est contagieux. Il impact même l’absentéisme.

Les managers sont présents, accompagnent leurs équipes à distance, trouvent des solutions, ouvrent les choix  du travail à distance ou en présentiel.

Ils tiennent la barre, trouvant enfin le courage de s’opposer et d’enlever la muselière qui les a si longtemps maintenu dans un rôle secondaire de gestionnaires de reporting. Ils sont bien là, prêts à gérer.

Le courage est un élément majeur pour engager une équipe, donner du sens, c’est un élément de base du  C.I.D.s- Courage, Intuition, Défi, sens commun.

C’est le courage qui amène le sens à l’action, l’envie de donner plus.   Céline Ricocé dans son article : le courage managérial  est une qualité trop rare , en pointant notamment les difficultés à dire non, à proposer autre choses ou encore à reconnaître ses erreurs.

Certains directeurs comme à la LDLC renforce leurs plans de transformation pour donner naissance à un management harmonique, soucieux du bien-être de chacun, soucieux de créer du sens au quotidien.

D’autres lancent des entreprises pharaoniques pour lever des fonds et sauver la planète tout en révolutionnant la manière de penser l’organisation. Il libère le monde de la confidentialité en réalisant de l’open source sur des sujets environnementaux majeurs. Ils ouvrent la voie d’une collaboration mondiale, ouvrant la voie à des synergies d’entreprises inégalées à ce jour. Ouvrant ainsi la brèche pour collaboration solidaire.

En réponse peut-être à ce défi, d’entreprises oeuvrant pour le bien commun ensemble solidaire, Totale repense son organisation pour  un des cinq plus grands acteurs des énergies zéro carbone en 2050. Patrick Pouyanné, le PDG de Totale,  signe ainsi son engagement à transformer les entreprises polluantes en entreprises responsables.

Un revirement des mentalités s’annonce, les managers de muselés dans un quotidien fait de reporting et de chiffre, s’émancipent à tous les niveaux et amorce une transformation profonde de l’éco-système économique. Ils sont prêts pour une mutation des organisations vers un management vivant, harmonique.

Auteure : Dominique Popiolek-Ollé, Transmutation leader, Agile Executive Coach, Fondatrice de In Imago conseil en management et transformation disruptive.