En route vers l’autodétermination

La motivation fait référence aux énergies investies pour initier et réguler son propre comportement. L’autodétermination est la forme à laquelle chacun d’entre nous aspire. C’est la phase où l’individu est acteur de sa vie.

Autodétermination, Motivations - Echelle d'autodétermination
Richard Deci a créé une échelle des facteurs de motivations.

Principe de l’autodétermination

L’autodétermination est le moment où l’individu est dans son flux, flow. Ses compétences, ses intentions, son énergie sont alignées. Il est libre de ses choix, engagé et présent à la situation.

En entreprise, ces différents niveaux servent à déterminer les niveaux de compétences comme le présente le schéma ci-dessous.

L’amotivation est l’absence de régulation : une forme d’apathie, d’absence d’envie.

En identifiant dans son comportements nos facteurs limitants, notre saboteur, nous entrons sur la voie de l’autodétermination. C’est une invitation à bâtir un monde nouveau, à explorer en entreprise.

Motivation intrinsèque et extrinsèque

La motivation intrinsèque correspond à un degré élevé d’autodétermination, car elle fait appel à des comportements émis librement et par plaisir.

En revanche, l’autodétermination est tout à fait réduite au niveau de la motivation extrinsèque par régulation externe, puisque des pressions extérieures sont directement à la base des comportements.

Le saboteur est dans une phase d’amotivation profonde. Son autodétermination est déréglée et il recherche alors à l’extérieur ce qu’il ne trouve plus en lui. Insatisfait de lui et des autres, il sabote et se saborde.

Lorsque l’on observe un cyclothymique, ce dernier passe d’une phase enthousiaste à une phase dépressive. Embarquant autrui avec lui, dans sa phase descendante comme dans sa phase ascendante. La phase dépressive, si elle s’installe, ne permet plus à l’individu de se créer sa motivation intrinsèque. Il recherche alors chez autrui sa propre motivation, qu’il ne trouve pas. Car il a déjà tout essayé, l’apport d’autrui est donc devenu inutile.

En management 3.0, les moving-motivators sont un ensemble de cartes qui permettent d’identifier de manière simple, ses facteurs de motivations. Ses motivations sont-elles intrinsèques ou extrinsèques ?

Des individus autodéterminés, avec des motivations intrinsèques, iront plus naturellement vers des organisations agiles, X.0, où l’autonomie est forte. Il en suffira d’un seul pour engager l’ensemble d’une équipe. Par contre, en l’absence de profil autodéterminé, l’équipe pourra se trouver en souffrance, cherchant continuellement à valider ses actes ou à limiter ses engagements.

Le moving-motivators sont donc naturellement venus enrichir la boîte à outils du manager Agile, dans les entreprises qui recherchent le développement de l’autonomie d’équipe.

Cela pourrait également être utilisé dans la recherche des risques pshycho-sociaux et identifier les personnes en stress. Un individu habituellement engagé, qui passe d’une phase de motivation intrinsèque à l’apathie peut présenter des signes de burn-out…

Exercices d’autodétermination

Pour développer son potentiel individuel, son Mago, magicien personnel

Auteure : Dominique popiolek-Ollé, Transmutation leader, Agile Executive Coach, Fondatrice de In Imago, conseil en management et transformation disruptive.