Management stratégique

Le management stratégique définit l’ambition de l’entreprise et regroupe l’ensemble des actions impactantes pour l’avenir de l’entreprise.

En fonction de sa compréhension des enjeux internes et externes, il établit une carte de ses forces  par rapport à l’objectif opérationnel qu’il souhaite atteindre, définissant ainsi un plan stratégique à moyen et long terme.

Plus récemment il intègre également la technologie au titre de la bonne gestion des ressources nécessaire à la réalisation opérationnelle de sa mission d’entreprise.

Le management stratégique a pour principale mission de faire évoluer son management, ses équipes et sa culture d’entreprise pour aligner la vision, et les intentions opérationnelles en vue de réaliser sa promesse d’entreprise.

Le management stratégique dans la vision pérenne de l’entreprise intègre la notion d’e-réputation, et favorise un dialogue constant entre la marque et les différentes parti-prenantes, acteurs de la chaîne de valeur.

Le management stratégique inscrit ainsi l’entreprise sur le long terme garantissant sa pérennité. Il porte en lui la vision, l’ambition de l’entreprise sur le long terme.

Le management stratégique repose 

1-en interne sur l’analyse des ressources et compétences disponibles dans l’entreprise

2- et en externe, au regard de ses forces et faiblesses, identification de ses opportunités de marché et ses menaces.

C’est en fonction de ces 2 paramètres par exemple que l’entreprise lancera un nouveau produit ou achètera par exemple un de ses concurrents.

L’industrialisation met en évidence un besoin d’organiser les tâches pour enchaîner les activités d’un bout à l’autre de la chaîne de production et offrir le bon produit au bon moment. Puis à l’ère du service, le client vient au centre et souhaite une personnalisation de ce qu’il achète.

La mondialisation impose aujourd’hui de se renouveler très vite. La créativité organisationnelle devient donc un enjeu de différentiation pour les organisations, et même une réponse à l’enjeu de survie des organisations.

Le management stratégique pilote l’entreprise

Les décisions prises par le management stratégique ont un impact direct sur son cash-flow ou sa notoriété.  Il doit maintenant prendre en compte l’impact de son organisation sur sa vitesse d’adaptation.

Pour effectuer ses analyses, les décideurs auront besoin de s’appuyer sur un système d’information performant dont pourrait dépendre la rapidité de ses décisions.

Il établira pour cela une analyse de ses forces tant en ressource qu’en technologie afin d’intégrer dans ses tableaux de bord l’ensemble des données utiles à sa prise de décisions. Pour cela , il utilisera des outils stratégiques et des outils digitaux . Il croisera l’ensemble des données pour prendre ses décisions.

Son plan strategique comportera 4 volets :

1. Le diagnostic stratégique : la compréhension du contexte stratégique. 2. Les choix stratégiques : la détermination des orientations stratégiques. 3. Le déploiement stratégique : la mise en oeuvre de la stratégie et la conduite du changement. 4- Ses ressources : en 10 points de résilience

C’est pourquoi il fera  évoluer son management, ses équipes et sa culture d’entreprise afin d’aligner ses objectifs opérationnels et ses ressources internes.

Pour atteindre ses objectifs stratégiques, le management stratégique délègue l’exécution à un management opérationnel.

Ce management opérationnel, a évolué, on l’a vu à travers le temps. Passant d’un management directif à un management démocratique, s’adaptant ainsi à l’évolution industrielle puis digitale des produits proposés par l’entreprise.

Un modèle managérial à inventer

Le management stratégique est porté par un seul homme, leader ou manager autocratique pendant la phase d’industrialisation, tel que décrit ci-dessous  dans le management 1.0 ou 2.0.. 

Au fil du temps, l’automatisation se renforce et les métiers se modifient pour intégrer le services. Le management stratégique devient porteur  de l’ organisation du futur, plus adaptable à un monde complexe faisant évoluer le leadership vers un  management 3.0, 4.0, X.0…

Nous évoluons donc d’une posture de manager autocratique, paternaliste dont l’idée du management stratégique était d’optimiser la production vers un management ouvert et vivant qui intègre une culture client -collaborateur efficiente.

Pour prendre en compte toute la diversité d’une vision d’entreprise dans son management stratégique, le modèle de management évolue vers un management harmocratique, organique où la coopération favorise les contacts intuitifs, une mise en oeuvre hollistique des produits en temps réels.

L’autonomie donnée aux équipes permet de réduire le temps de mise sur le marché de manière drastique poussant l’organisation à revoir son processus décisionnel.

On assiste ainsi à la mise en oeuvre d’un management sans directeur . Cela remet en cause fondamentalement la manière de travailler mais aussi impose aux décideurs de revoir leur manière de penser l’organisation et le « commandement ».

Evolution des styles managériaux à travers le temps

Complexité des enjeux 

Prendre en compte les enjeux est primordial pour les décideurs et constitue la base du management stratégique d’aujourd’hui. Le management stratégique se doit les enjeux technologique. Il s’ouvre peu à peu aux réseaux sociaux, et se confronte au règne de la Data.

Afin d’intégrer les besoins  tant sur le plan de l’entreprise d’une présence en « temps réel » sur leur marché,  que sur le plan du  recrutement de ressources en quête de sens et d’autonomie, le leadership évolue et s’adapte aux besoins stratégiques de l’entreprise comme le montre le schéma ci-dessous.

Le « temps réel » se matérialise non seulement par l’e-reputation calculée par des logarythmes puissant établissant un ranking de l’entreprise par le classement des données mais aussi par la capacité de l’entreprise à innover en lançant de nouveaux produits à un rythme de plus en plus rapide.

Retrouvez les différents aspects du Management stratégique: 

C.I.D.S: courage-intuition-Défi; 4 leviers pour se transformer

Qui traite des évolutions du management et du leadership

Où l’on raconte de quelle manière évoluer vers une gestion organique

Quelques exemples d’articles entre culture et management

Pour en savoir plus sur l’évolution du management à travers le temps lire,  La culture client est au coeur du Management 3.0

vers un management vivant

A découvrir aussi le management stratégique en action

Auteure : Dominique Popiolek-Ollé, Transmutation leader, Agile Executive Coach, Fondatrice de In Imago, conseil en management et transformation disruptive.