Outils pour un management stratégique efficace

Outils pour un management stratégique efficace

Le management stratégique efficace est l’alignement de la culture d’entreprise, de son leadership et du digital. L’ensemble assure la gouvernance  d’un savoir-faire opérationnel et d’une compréhension fine du marché, des données et technologies associées,  pour assurer la pérennité de l’entreprise.

Pour être efficace, le management stratégique s’appuie sur 3 dimensions :

1- Le management de l’organisation en tant que structure

2- Le management opérationnel pour manager les hommes

3- Le management transversal pour coordonner les projets

Nous verrons un peu plus loin en quoi le management Agile, vivant, bouscule ces 3 dimensions classiques du management stratégique.

Les outils du management stratégique efficace

Les outils du management stratégique efficace ont pour usage :

Tout d’abord pour mettre en place sa gouvernance d’entreprise, le ou les décideurs doivent avoir un diagnostique en temps réel des capacités de l’entreprise, déployer la stratégie et faire les choix et les arbitrages stratégiques.

La vitesse d’exécution de la gouvernance d’entreprise déterminera son time-to-market et sera un indice de la culture d’entreprise déployée.

Points communs entre les différents outils de management stratégique

Chaque outils du management stratégique est un modèle de gestion qui structure la réflexion autour de 3 axes complémentaires :

1- L’audit de mon environnement interne et externe me permettant d’atteindre mon ambition

2- Ma capacité à déployer mon ambition, à structurer l’intention et à déployer le changement

3- Avoir à tout moment une vision de ce qui se passe en interne comme en externe pour faire mes choix stratégiques

Quels sont les objectifs des outils associés au management stratégique ?

– Audit de mon environnement interne et externe : identifier mes forces et mes faiblesses avec SWOT analysis , le Lean startup, le diagramme de Porter pour concevoir sa stratégie concurrentielle.

Le diagramme des causes à effet : le diagramme de Pestel ou Ichikawa fishbone , les  5 why, DMAIC… pour identifier les problèmes complexes.

-Déployer un management stratégique efficace: la matrice de Stacey pour définir son approche du management ou du leadership à déployer, ou encore le modèle Cynefin

-Aligner les décisions en invitant le management opérationnel à se saisir des décisions stratégiques et à s’engager à les mettre en œuvre, avec une X matrice, Hoshin Kanri, par exemple.

-Organiser l’action au niveau opérationnel

-Faire mes choix stratégiques

Lorsque l’ensemble des éléments des points 1 et 2 sont en place, je vais m’assurer que mes décisions répondent à un besoin. Pour cela, j’établis mon business plan ou entamerais mon dialogue avec mes clients si je suis Agile à l’aide des outils suivants :

Business Model Canvas et value model, proposition pour établir un dialogue avec ses clients

Go product roadmap

OKR Board ..

Vous trouverez en version française une présentation complète des ces 3 derniers outils sur le blog Gestion de Projet

L’ensemble des  outils digitaux utilisés par le management stratégique ou pour établir son e-réputation sont répertoriés dans la rubrique transformation digitale.

Les outils du management stratégique efficaces et management opérationnel

Traditionnellement le diagnostic stratégique se décline ensuite sur le plan du management opérationnel et du management transverse pour établir le plan stratégique et le déployer.

Une fois le plan stratégique établi, les décisions sont déployées par le management opérationnel  dans les chaînes de production ou de manière transverse dans le cadre de projets d’entreprise.

Le management opérationnel s’assure ensuite de la bonne exécution de la stratégie par les équipes de production et projet.

Ce mode de fonctionnement est bousculé dans les approches Agile ou organiques,  en faisant intervenir au plus tôt l’ensemble des acteurs concernés par les décisions.

Il réduit ainsi les strates décisionnelles en rapprochant les équipes opérationnelles du client final.

Ce mode de fonctionnement renforce la valeur ajoutée livrée, améliore le time-to-market en réduisant les incompréhensions et les aller-retours inutiles. Les discussions entre les équipes opérationnelles et les utilisateurs finaux permettent d’ajuster en « temps réel » les besoins clients et d’adapter les produits au plus près de la demande.

Le management 3.0 met en avant les valeurs Agile qui favorisent l’interaction entre les parties prenantes internes et externes de l’entreprise, réduisant ainsi le nombre de strates décisionnelles.

Ces modifications profondes des postures de management entraînent également un changement de culture d’entreprise en invitant le client au cœur même de la production.

Les évolutions des cultures d’entreprises seront répertoriées dans la rubrique vous avez dit culture.

Auteure : Dominique popiolek-Ollé, Transmutation leader, Agile Executive Coach, Fondatrice de In Imago, conseil en management et transformation disruptive.