Management visuel, c’est quoi ?

Management visuel, c’est quoi ?

L’objectif fondateur du management visuel est « observer ET voir », sur le terrain . Le terrain est entendu comme le lieu où la valeur est créée. 

Le management visuel est le socle de l’ensemble du système Lean et est devenu également celui du système Agile. 

Les principes issues du Lean

  • Un outil qui, chez Toyota, est utilisé partout, par tous et à chaque instant
  • Le visuel management joue un rôle important dans la déclinaison du management stratégique par l’affichage en toute transparence des résultats de l’équipe ou du département. Cela permet en un seul coup d’œil de comparer les objectifs attendus et les réalisations.
  • Un acte d’engagement de l’équipe et du management qui pourront, face à ce visuel, observer les écarts, les événements anormaux, et donc VOIR  les problèmes, visualiser le degré d’avancement. On ne saura jamais résoudre que les problèmes que l’on a identifiés.

La liste des outils de management visuel étant uniquement limitée à l’imagination des collaborateurs impliqués.

Le visuel management, c’est quoi ?

Le management visuel s’invite partout dans l’entreprise, car il permet de rassembler en un seul endroit les informations à partager.

Le management visuel permet ainsi de :

  1. Rappeler aux personnes impliquées, l’enchaînement des tâches à réaliser (éviter les erreurs),
  2.  Renforcer la détection des anomalies (5S, processus),
  3. Encourager les personnes supports à venir voir et à agir sur le terrain,
  4. Simplifier les échanges sur la résolution des problèmes ou l’amélioration des process et des postes de travail,
  5. Faciliter l’implication vers l’atteinte des objectifs,
  6. Valoriser les actions d’amélioration mises en œuvre,
  7. Créer un climat basé sur la transparence et l’échange constructif.

Exemples d’affichage visuel

Salle obeya intégrant les visuels management de plusieurs équipe Agile
Management visuel
Sélection des stories pour la construction d’une interface Power BI
Agilité à l’échelle- Vue global

Quelques idées d’affichage visuel spécifiques au Lean

• Une jauge de pression hydraulique dont la zone d’opération normale sur cette machine est marquée à la peinture rouge. Une pression trop basse ou trop élevée sera instantanément visible à l’opérateur ou à quiconque passera.

• Le marquage à la peinture des formes des outils sur le tableau de rangement du poste de travail. Un outil manquant pourra être recherché et replacé (ou remplacé) avant que son absence ne pose problème.

• Les marquages au sol des zones de déplacement, de stockage, de déchets.

• Un graphique simple et à jour de l’objectif quotidien à atteindre et du résultat obtenu, et un graphique global pour l’entité ou l’entreprise avec le même type de données.

Exemples d’affichage générique en visuel management

• L’objectif commun et les informations stratégiques communes

• Les schémas, les graphiques

• Les cartes Kanban

• Les lignes de couleur et codage couleur

• Les panneaux, les étiquettes

• Les panneaux de contrôle ou d’avancement

• Les panneaux d’information de zone

• Les cadrans, les jauges

• Les check-lists

Kanban Board

Le kanban avec le principe de carte permet d’ identifier les goulets d’étranglements et les charges de travail, comme le montre le suivi d’Andy Carmichael ci-dessous:

Exemples d’affichages spécifiques au management visuel Agile

Scrum Board

Agile management visuel scrum

Le visuel Management était très utilisé dans les usines et peu dans les bureaux.  L’Agilité, et notamment les artefacts SCRUM, simplifiant à 3 colonnes (en option un espace parking), a redonné un nouvel élan à cet affichage visuel.

Le tableau « Scrum » de base comprendra donc 3 colonnes

  • To Do, les actions à faire
  • In Progress, les actions répertoriées en cours
  • Done, les actions finies et testées

Une colonne supplémentaire comprenant une liste d’actions de stories, répertoriée « à faire » peut-être mise en parking lot. On constate également la mise en place d’une colonne répertoriant les actions en cours de test.

Lorsque les équipes instaurent la notion de test, le visuel bien souvent change devient un tableau de bord Kanban afin de suivre ce qui est hors de la responsabilité de l’équipe. Voir exemple ci-dessus.

Qui sont les bénéficiaires du visuel management?

Tous les collaborateurs sont bénéficiaires. Le but étant de partager les mêmes informations pour faciliter la compréhension des tâches de chacun et de simplifier la résolution des problèmes.

Ce n’est pas un outil de management au sens traditionnel mais un outil de performance individuelle et collective à développer par tous pour simplifier la vie de chacun et se concentrer sur la création de valeur.

Retour d’expériences

Auteure : Dominique popiolek-Ollé, Transmutation leader, Agile Executive Coach, Fondatrice de In Imago, conseil en management et transformation disruptive.