Imago zéro : ombre et lumière sur nos perceptions

Imago zéro : ombre et lumière sur nos perceptions

L’imago zéro est la représentation que l’on se fait de la réalité : ombre et lumière sur nos perceptions. Une manière de visiter nos émotions et de découvrir comment nous percevons la réalité.

Dans le sens de la psychanalyse, Francis Pasche indique :

 » ceci signifie que le sujet n’est pas conscient de l’origine des déformations jusqu’à l’inversion, et de l’amplification, qu’il fait subir à la réalité en projetant sur elle cette imago. Mais, à partir de là, deux éventualités pourront se produire :
le sujet sera également inconscient de la représentation qu’il se fait de la réalité ainsi modifiée et, seuls, « ses sentiments et sa conduite » le manifesteront ;ou il aura conscience de cette représentation idéalisée (positivement ou négativement), mais il la prendra pour une perception, pour l’indice d’une réalité. »

Identifier son imago zero

Nous avons, dès notre plus jeune âge, construit cette imago en fonction des autres. L’imago zéro est le reflet de cette construction duale. C’est Moi avec ma perception du regard des autres posé sur moi. C’est ma manière de me comporter par rapport aux règles et aux valeurs qui constituent mon environnement. C’est l’image que j’ai de Moi, à travers ce que je pense devoir Etre…Mon comportement et ma réalité se construisent petit à petit sur cette base zéro.

Je vais adapter mon comportement en fonction de ce que je pense être bien ou attendue dans la situation donnée. Je peux aussi être en opposition à ce que je perçois de cet attendu. Ensuite je vais concevoir ma réalité par rapport à ces perceptions. Ces perceptions vont teintées mon humeur, ma confiance, mon équilibre… jusqu’a me perdre parfois.

Prendre conscience de son imago zéro, c’est identifier dans ses perceptions l’ombre et la lumière. C’est prendre conscience de ses schémas personnels de représentation de la réalité. C’est enfin choisir en conscience quelle réalité nous souhaitons vivre au quotidien.

Exercice Ombre et lumière

Identifier dans vos perceptions de quelle manière vous voyez votre réalité. Testez l’exercice proposé par la vidéo en choisissant une situation dans votre contexte.

Merci à Sandrine Tabard, qui dans sa supervision, a su adroitement me dévoiler cette ombre et lumière. La vidéo, support pour cet exercice, en est inspirée.

Ma réalité et moi

Mise en route

Prendre conscience de comment se construit notre réalité, permet une mise en mouvement de notre Mago. Le Mago est notre Magicien personnel. c’est en quelque sorte notre essence, notre Moi intérieur. Construit sur la base de la dualité entre ombre et lumière , entre Mago et Ego, notre personnalité cherche bien souvent à l’extérieur de soi, sa réalisation.

La quête de soi

En tournant notre quête de nous-même à l’intérieur de nous, en projetant la lumière sur notre ombre, notre Mago se met en place. Il est notre havre de paix, notre puissance personnelle, la source de nos mouvements. Se reconnecter à soi, identifier son Mago s’est en quelque sorte prendre son envol. C’est l’affirmation de son imago ultime, unifié, réconciliant l’ombre et la lumière, en paix avec soi… et avec les autres.

Entrainez vous

Imago, retour à soi

Exprimer son Mago et se centrer

Se centrer c’est faire le vide de ses perceptions, c’est retourner à l’intérieur de soi et retrouver la paix. C’est Etre tout simplement.

Pour se centrer, il faut déjouer notre Ego et revenir en son centre. De ce centre, toutes les tâches les plus ingrates semblent plus simples, plus rapides à effectuer. Le Mago, notre confiance en nous retrouvée , notre foi peut s’exprimer et la mise en mouvement se mettre en place.

Le simple fait d’Etre en mouvement est un choix d’Etre à l’instant présent. Nos pas prennent de l’assurance et notre Mago se met en avant…Essayez

Contenus multimédias pour vous accompagner

Pour vous accompagner, nous avons mis en place un programme, gratuit, pour faciliter ce retour à soi: Promenade zen. Ce sont des podcasts de moins de 10 minutes pour vous entrainer chaque jour un peu plus à renouer avec votre centre, votre Mago.

Entrainez-vous. Puis émancipez-vous en créant seuls vos moments de connexion à vous en dehors de toutes pensées. Rassembler en un point votre tête, votre coeur, et votre corps. Certains appelleront cela « méditation« .

Personnellement je l’appelle retour à soi, car l’objectif premier est bien de ce détacher de toute visualisation mentale et entrer dans son silence intérieure. Ce dialogue avec soi, en son centre est réparateur. Il faut juste s’entrainer à faire silence en soi pour établir son unité.

Prenez l’habitude de faire chaque jour, ces retours à vous-même pour construire petit à petit votre autonomie.

Les « Promenades » sont enregistrées avec les bruits ambiants, et comprennent par fois certaines hésitations de language. Prenez cela comme un entraînement supplémentaires pour vous détacher et vivre tout simplement l’expérience.

Promenade zen, découverte

Promenade zen, actionner

Zen Leadership