Gouvernance, Résilience et transformation

Gouvernance d’entreprise

« La gouvernance de l’organisation est le système par lequel une organisation prend des décisions et les applique en vue d’atteindre ses objectifs. »

Norme Iso 2600

L’enjeu n’est autre que de mieux protéger l’activité dans sa globalité, par une meilleure compréhension des processus et des risques, et de s’assurer de sa robustesse avec l’ensemble des parties prenantes tels que les clients, les partenaires ou encore le régulateur de l’entreprise. Une telle certification est de nature à rassurer, à garantir la confiance vis-à-vis de la tenue des activités.

Résilience d’entreprise

La résilience d’une entreprise est la capacité d’une organisation à s’adapter rapidement aux perturbations tout en maintenant la continuité des opérations et en protégeant les personnes, les actifs et l’image de marque globale. La résilience va au-delà de la reprise après sinistre (DR) et de la continuité des activités en proposant des stratégies post-catastrophe pour éviter les temps d’arrêt coûteux, renforcer les vulnérabilités et maintenir les opérations commerciales face à d’autres violations inattendues.

La résilience des entreprises commence par la compréhension du fait que les processus et les flux de travail doivent être préservés pour que les organisations puissent survivre aux événements inattendus. L’élément humain est l’un des principaux défis de la planification de la résilience des entreprises. Les gens doivent être préparés et éduqués sur la façon de réagir à une situation chaotique.

3 éléments la caractérisent : mon temps de réaction, mon temps d’adaptation, mon temps de renouvellement en cas d’Impact du marché sur ma manière de faire du business.

bondir #3- 10 points de résilience Agile
10 points de résiliences, 10 forces à assembler pour trouver une agilité de contexte.

Un exemple de gouvernance Agile

Dans des transformations Agile que j’ai accompagné, les facteurs clefs de succès ont été dans la capacité de l’entreprise à revoir l’intégralité de ses processus en vue de mettre le client au coeur des interfaces hommes machines.

Les processus métiers sont revus en cohérence avec les besoins clients- Customer journey et les systèmes d’informations se mettent au service de ce changement de culture

Dans le cadre du pilotage des

organisations en réseau, fondé sur la mobilisation de ressources (complémentaires )

possédées par un nombre important d’entreprises industrielles, commerciales et de

services nécessitent la mise en place d’une

gouvernance des organisations en réseau pour intégrer l’ensemble des compétences clefs de la

conception à la gestion des relations interentreprises que seule possède la fonction achats, ou encore en remettant dans le pilotage de la relation dans les mains de celui qui porte le risque de l’échec du projet.

Que ce soit chez Airbus, chez Vallourec, ou encore chez PSA, c’est cette anticipation du risque qui a facilité la transition d’une entreprise vieillissante à une entreprise digitale.

Chaque département, chaque métier et pas uniquement l’IT est invité à s’organiser en équipe Agile selon la gouvernance Agile suivante

Agile governance
Un processus simple et engageant

Pour ceux qui m’ont côtoyée dans des projets de transformations, mon leitmotiv est d’engager le management dans la définition de son ambition et d’amener chacun à préciser son intention pour …

Mon ambition est de démontrer Agile comme un vecteur de transformation des organisations, et,

d’ouvrir les open spaces pour libérer la parole et créer des espaces de désobéissance

Pari gagné, Agile est devenu un incontournable de la modernisation des entreprises.

Point de départ d’une transformation d’entreprise

La transformation de l’entreprise est un choix volontaire du management stratégique de faire évoluer l’entreprise conformément aux objectifs stratégiques définis pour l’avenir. Ces initiatives de changement impliquent des efforts de tous, des employés comme de la direction générale, pour modifier plus ou moins profondément des éléments structurants de l’organisation en place. La transformation d’entreprise permet d’actualiser son organisation et les savoirs associés, et d’anticiper les besoins de ses clients comme de ses collaborateurs. La conduite du changement devient continue.

La vision, le plan stratégique peuvent être le point de départ d’une transformation, ou encore une prise de conscience comme tend à le démontrer la spirale dynamique dans une visualisation des évolutions structurantes de l’organisation. Rapportés à une entreprise, les changements majeurs montrent une fracture sociale entre le pouvoir et ses collaborateurs, ou entre l’entreprise et ses concurrents. Le choix de transformer « structurellement » est forcément volontaire et succède à un bouleversement majeur (perte de Chiffre d’affaire, obsolescence, crise sanitaire…)

La transformation organisationnelle consiste à repenser la structure, le mode de fonctionnement et les pratiques professionnelles d’une organisation dans le but faire mieux et autrement. La transformation s’inscrit donc dans une démarche volontariste, impulsée par le management stratégique, pour améliorer de façon significative l’efficacité de l’organisation et/ou la satisfaction des parties prenantes.

La transformation s’inscrit donc dans une démarche volontariste, impulsée par le management stratégique, pour améliorer de façon significative l’efficacité de l’organisation et/ou la satisfaction des parties prenantes.

La transformation d’entreprise fait bouger un système complet, transformant sur son passage :

  1. La structure organisationnelle
  2. La structure managériale
  3. Les systèmes d’informations
  4. Les processus métiers
  5. et enfin la culture de l’entreprise elle-même
  6. Le rapport au travail et à l’éthique

Reinventing organization

Reinventig organizations-Frédéric Laloux

Des SI au service de la tranformation

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.