Le monde d’après, impact du numérique


Transformation numérique en 5 points

La transformation numérique rassemblent trois types de changements :

  1. la prise en compte par les entreprises des évolutions technologiques de ces deux dernières décennies liées aux mutations numériques . Cela englobe l’informatique, Internet, les télécommunications, les réseaux sociaux.
  2.  les évolutions des usages et des pratiques liées justement à l’avènement du numérique et notamment les réseaux sociaux
  3. l’influence des deux premiers changement sur l’organisation du travail, la manière d’exploiter des données et la manière de produire, la tension sur les emplois qualifiés autour de ces transformations.

Les nouveaux usages chahutent la mode, les tendances managériales, … Elles engagent les organisations à prendre le tournant du numérique.

Prendre le tournant du numérique est une aventure avant tout humaine

La transformation débutera par un changement d’état d’esprit des équipes, comme du Top Management.

Enjeu 1 – Transformer l’état d’esprit de vos équipes : être agile pour pouvoir saisir les occasions que le digital va apporter.

Enjeu 2 – Mettre en place une ligne stratégique visant à décider de vos besoins, comme la conquête de nouveaux marchés, la mise en œuvre de nouveaux services ou tout simplement la conquête de nouveaux talents.

Enjeu 3 – Bouger les lignes de votre organisation pour laisser le droit d’oser à vos équipes.

Une fois l’état d’esprit intégré, peut-être souhaiterez vous créer une entreprise 4.0 dont les jumeaux numériques, l’intelligence artificielle et la cybersécurité seront les piliers.

Point 1- Quelles sont les évolutions du web ?

En cette fin d’année 2021, les entreprises du monde entier s’efforcent d’accélérer leurs efforts numériques et déploient l’automatisation à un rythme record. La transition numérique vise à conceptualiser les sciences et technologies de l’information et de la communication (informatique, électronique, télécommunications), pour les intégrer dans les organisations. La transition numérique révolutionne le management de l’information en matière de gestion des flux et de réactivité.

Le management stratégique est face a un véritable changement de paradigme : celui d’ouvrir sa vision du monde pour intégrer de nouvelles habitudes. Certaines entreprises vont être confrontées à l’obsolescence de leur systèmes d’informations. Elles auront parfois un pas de géant à faire pour passer d’une entrerpise web 1.0 à Web 4.0

Le schéma ci-dessous montre les évolutions du web au travers de l’évolution des besoins des entreprise.

https://c-marketing.eu/du-web-1-0-au-web-4-0/ évolutions du numérique du web 1.0 au web 4.0

Point 2- Pourquoi faire évoluer mon entreprise vers une transformation numérique ?

1- pour une présence sur le marché en temps réel, votre culture et votre stratégie devront être challengées avant de vous engager dans la restructuration de vos systèmes, ou même de la refonte de votre site web. Voir la mise la place d’une culture client, ou d’une culture d’entreprise adaptative.

2- Pour mettre en place une digitale workplace ou digitale factory afin que mes employés et les décideurs puissent à tous moment être connectés et superviser la production à distance. Voir les bases de l’entreprise X.0.

3- pour améliorer ma capacité à mettre en place de nouveaux produits . Voir comment intégrer les valeurs Agile pour mettre en œuvre un time-to-market adapter, ou comment établir les bases d’un business organique.

Qui traite de la mise en place dans l’ensemble de la chaîne de valeurs, une culture d’entreprise client centrique

Qui traite de la mise en œuvre d’une production autonome basée sur une idée = un produit expérimenté

Où l’on raconte de quelle manière les entreprises intègrent au quotidien le digital dans leur système de production

Et surtout garder en tête que c’est l’humain qui reste au cœur de cette transformation, le digital doit rester à son service.

Pour aller plus loin,  lire Internet, premier pas vers l’ordinateur quantique. Comprendre ce qui se trame est une opportunité pour faire ses choix en conscience.

Point 2 – Quel usage l’entreprise veut-elle faire de la data ?

La data est devenue la clef du management stratégique pour prendre la bonne décision au bon moment. Voici un guide en 3 étapes pour mettre en œuvre votre transformation numérique.

Cela a de tout temps été un enjeu pour les entreprises.  Le concept de Business intelligence est apparu à la fin des années 50 porté par un informaticien du nom de Hans Peter Luhn, chez IBM. Il est probablement l’inventeur des premiers algorithmes qui utilisaient un ordinateur pour résumer des documents et exploiter les chiffres. L’idée sous-jacente est d’exploiter les données comptables, financières et clients pour organiser la prise de décision.

Le milieu des années 70 voit apparaître les premiers systèmes de planification des besoins en matériels afin d’aider les entreprises industrielles à organiser leur production. L’ERP (Enterprise Ressource Planning) est né.

Au fur et à mesure des avancées technologiques, de l’expansion d’Internet, le nombre de données disponibles augmente de manière exponentielle. Les outils s’adaptent et se spécialisent. 

L’intelligence décisionnelle, basée sur une analyse fine de datas, est organisée de manière simple par des algorithmes. Il devient ainsi possible de prendre des décisions complexes tout en améliorant sa productivité. 

Le décideur, à l’aide de ses tableaux de bords décisionnels, peut ainsi se passer d’experts bases de données et extraire lui-même les données dont il a besoin. Mieux encore, l’ensemble de ces données peut être accessible par toutes les parties prenantes, permettant grâce à ces indicateurs communs de faire émerger les synergies au sein des différentes unités de l’entreprise, voire de ses partenaires.

Point 3- Quel chemin prendre pour libérer de la valeur dans cette course digitale ?

Le chemin à suivre pour libérer la création de valeur comprend en général trois étapes principales :

1. Connexion et numérisation de la production en suivant des objectifs concrets. Cette étape vous permet d’étendre la visibilité en temps réel des performances des équipements à plusieurs appareils. Avec une entreprise entièrement connectée et axée sur le numérique, vous pouvez commencer à collecter plus de données et les rendre exploitables pour la prise de décision.

2. Optimisation des opérations et de la pénétration des marchés. Vous pouvez maintenant utiliser vos données pour vous différencier, en exploitant en temps réel les informations pertinentes, par exemple pour réduire les délais de livraison et augmenter le rendement. Il s’agit d’obtenir de la visibilité sur les opérations des usines, d’accroître la productivité, de favoriser la flexibilité, d’accélérer la mise sur le marché et de satisfaire les besoins des clients.

3. Innovation et développement à grande échelle de nouveaux modèles économiques. Franchissez un palier grâce à l’apprentissage automatique et à l’IA, en proposant des services à valeur ajoutée et une tarification différenciants. Exemple : en utilisant une technologie de pointe pour optimiser les programmes de maintenance et anticiper les indisponibilités.

Les outils technologiques comme les jumeaux numériques, l’intelligence artificielle (IA), l’apprentissage automatique, la maintenance prédictive et la cybersécurité ne sont pas que des mots à la mode. Ces concepts et technologies portent en eux la possibilité de générer de la valeur réelle et nouvelle pour les industriels comme la réduction des coûts, l’amélioration de la productivité, le limitation des pertes, l’optimisation des processus de maintenance, de nouveaux modèles économiques et l’amélioration du service client : les résultats affichent de multiples facettes.

Gérer une unité de production

En tant qu’unité de production, l’entreprise propose des produits et des services. Certaines revendent, d’autres transforment des matières premières en produits finis, et d’autres proposent des conseils et des services à valeur ajoutée.

Pour cela, le management stratégique a pour coutume d’organiser le travail en fonction des compétences de chacun et en respectant une hiérarchie.

L’entreprise est une organisation juridiquement indépendante qui combine des facteurs de production afin d’obtenir des biens et des services qui sont vendus sur un marché dans le but de réaliser un bénéfice. Elle peut prendre en compte d’autres objectifs comme respecter une éthique, l’environnement, la qualité de vie au travail. Cela reste des objectifs en marge poussé par le marché qu’elle adresse, par la demande de ses clients.

Pour prospérer, l’entreprise repose sur une croissance externe : progrès technique, croissance économique, politique monétaire… et des facteurs internes qui repose sur l’organisation de l’entreprise, la nature du produit, sa productivité…

Gérer les paradoxes

  • Offrir plus d’autonomie tout en limitant les risques
  • Proposer une offre variée, une expérience client unique tout en limitant sa gamme
  • le dictat du temps : le tout de suite versus la quête de sens
  • Sortir de sa crise d’autorité : c’est normal, je décide, je suis le patron

Euh, et toi, tu veux quoi?

Devenir une entreprise numérique

  • S’ouvrir à de nouveaux publics et de nouveaux marchés
  • Susciter l’engagement du public avec de nouvelles façons numériques
  • Établir de nouveaux partenariats et de nouveaux réseaux pour améliorer ses capacités numériques
  • Recueillir et analyser les données pour mieux comprendre l’impact de l’entreprise sur le marché
  • Gérer grâce à la technologie numérique les points de pénibilités
  • Réduire les risques
  • Transformer le modèle d’affaires pour assurer la viabilité à long terme.
Meet Sophia!

Point 4- Quels outils utiliser ?

numerique, management stratégique, outils

Découvrir les outils numériques à votre disposition pour établir les bases de votre management stratégique

Les outils du management stratégique

Les trois directions du management stratégique classiques sont :

  1. Le management de l’organisation en tant que structure
  2. Le management opérationnel pour manager les hommes
  3. Le management transversal pour coordonner les projets

Pour adresser ces trois directions, le management stratégiques va établir un plan stratégique comprenant 4 éléments clefs :

  1. Quels sont mes atouts ? Quelles sont mes faiblesses ?
  2. Quelle est la maturité du marché que je veux adresser ? Quels sont mes concurrents?
  3. Quelles sont mes opportunités? Sur quoi puis-je m’appuyer pour les atteindre ?
  4. Quels sont mes trois projets prioritaires pour adresser ce marché? Ressources clefs, investissements, risques mesurés

Découvrir les outils à votre disposition pour établir les bases de votre management stratégique

5- Préparez-vous à passer à l’action

Se préparer

Prenez le temps d’établir votre liste de projets prioritaires.

Passez en revue tous les canaux et les leviers potentiels pour accroître vos performances.

Définissez vos KVIs, les indicateurs de valeurs ajoutés que vous souhaitez atteindre, les audiences et la création de personas.

Etablissez votre stratégie Growth hacking pour établir votre carte des forces par rapport à l’objectif opérationnel à atteindre.

Evitez les erreurs

  1. La numérisation et la transformation numérique n’ont pas les mêmes objectifs. L’une consiste à déployer une technologie, l’autre à créer une organisation capable de continuer à évoluer.
  2. La transformation numérique ne se substitue pas à vos enjeux business, gérer une production ! C’est une initiative qui contribue à mettre en avant votre business.

Passer à l’action

La seconde étape est l’exécution de la stratégie de Growth.

Testez vos canaux d’acquisition identifiés et valider que l’ensemble de vos communications ont du sens pour vos clients et vos collaborateurs, et surtout :

  • Expérimentez avec vos collaborateurs et vos clients avant d’ intégrer la technologie au titre de la bonne gestion des ressources nécessaires à la réalisation opérationnelle de votre mission d’entreprise.

Le management stratégique, dans la vision pérenne de l’entreprise, intègre la notion d’e-réputation et favorise un dialogue constant entre la marque et les différentes parties prenantes, acteurs de la chaîne de valeurs.

Verifier la compatibilité de vos actions

Livrez ce pourquoi vous vous êtes engagés, et vérifier à chaque étape que vous créez de la valeur ajoutée et non de la bureaucratie supplémentaire

Optimisez votre plan stratégique en ajustant vos investissements sur les projets les plus adaptés à vos besoins court, moyen et long terme.

A vous de jouer!

Auteure : Dominique popiolek-Ollé, Transmutation leader, Agile Executive Coach, Fondatrice de In Imago, conseil en management et transformation disruptive.