Imago, un retour à soi

Imago, un retour à soi

Imago est l’accomplissement de notre Mago, notre magicien personnel

Cet article clôture la série « un retour à soi » dans laquelle chaque article dévoile mon  interprétation d’une émotion. Chaque émotion comprise et intégrée nous rapproche de notre Imago.

Imago est notre transformation ultime.

C’est le moment où individuellement nous nous sentons accomplis, alignés avec notre environnement, toujours à notre place.

Notre cœur, notre corps et notre esprit sont en cohérence cardiaque. Nous sommes présents à nous-mêmes.

Notre présence à nous-mêmes nous permet de relier nos émotions à notre environnement pour déjouer les biais cognitifs. Notre Imago, image de nous-mêmes alignée, nous permet de renoncer à certaines croyances limitantes. Etre nous-mêmes tout simplement.

Un Imago accompli  permet de décrypter les intentions des autres.

En un instant, notre perception éclaire en simultanée la situation et notre état interne. Nous sommes ainsi capables de juger la situation et d’avoir un comportement juste.

L’Analyse transactionnelle (A.T.) et la Programmation neurolinguistique (P.N.L) propose des outils pour décrypter ses émotions et les comportements d’autrui. C’est en cela que la P.N.L est souvent associée à la manipulation.

Déjouer la manipulation devient un jeu d’enfant

La manipulation n’existe plus dès lors que chacun est conscient de soi. Chaque ressenti émotionnel étant instantanément reliée à la situation, je ne me sers plus de mes mécanismes de défense (que sont mes émotions, biais cognitifs, alerte) mais je me positionne là où je veux être. Je décide consciemment.

Un exemple : une manipulation acceptée et régulière est celle de nous conformer à des codes.

J’ai toujours, dans mes fréquentations, associé des personnes de tous niveaux professionnels. Je fais aussi bien la bise à l’homme de ménage qu’à mon patron.

Je discutais autour d’un café avec de jeunes cadres, lorsque je vois arriver mon ami, poussant son chariot de balais. S’offre à moi, 2 attitudes, 2 alternatives :

  1. je fais un hochement de tête pour saluer mon ami, et je reste dans mon groupe socio-professionnel.
  2. Je vais faire la bise à mon ami, au risque de perturber les codes de mon groupe.

Les attitudes possibles s’offrent à vous comme dans un kaléidoscope et vous choisissez consciemment. Dans le cas présent, j’ai été faire la bise à mon ami et cela m’a valu 6 mois de hochement de tête en guise de bonjour, lorsque je croisais les autres personnes avec qui j’avais pris le café.

J’ai opté pour mon ami, sachant qu’il serait blessé d’un changement d’attitude le rejetant à sa simple condition alors que mes autres collègues s’y habitueraient… et reviendraient vers moi.

C’est ce que j’appelle une manipulation de codes… Nous restons dans notre clan, protecteur, et nous l’acceptons comme tel.

Comment allez à la rencontre de notre Imago ?

Si chacun individuellement allons à la rencontre de nos émotions, pour déjouer nos biais cognitifs, notre Imago prendra son envol . La coopération serait simplifiée et dénuée de non-dit.

Derrière chacune des émotions partagées dans cette série d’articles « un retour à soi « , j’ai tenté de partager avec vous la croyance que j’associais à chacune des émotions, de déterminer la cause et son effet limitant pour défaire la généralité associée.

Exemple : je dois accomplir ce travail parfaitement pour me faire accepter, je serai ainsi en sécurité. Dans l’exemple ci-dessus, je respecte les codes, nous appartenons au même clan. Je suis en sécurité.

Nous entrons ainsi sans le vouloir dans un conformisme occultant progressivement ce que nous sommes vraiment, étouffant notre créativité et appauvrissant ainsi nos échanges.

Ainsi la peur, la honte,  la solitude et l’ennui ont été pour moi les émotions les plus structurantes. Pour retrouver mon décodeur sur chacune des émotions ci-dessous :

  1. La peur : 2020, pour une très belle décennie féminine.
  2. La honte : mythe ou réalité : les entreprises veulent-elles vraiment d’une horde d’entrepreneur.
  3. La solitude : Vivre, tout simplement !
  4. L’ennui est une clef

Les articles sont regroupés dans retour à soi

Imago et Intelligence Emotionnelle

Peter Salovey et John Meyer, ont les premiers lancé le concept d’Intelligence émotionnelle (IE). Ils ont distingués 4 étapes permettant à l’individu de traiter l’information d’une nature émotionnelle et notre cognition (capacité à comprendre et interpréter l’information).

Meyer et Salovey
Intelligence Emotionnelle– Peter Sallovey et John Meyer

Un petit mot pour conclure,  l’imago secondaire c’est quoi ?

L’Imago secondaire est l’imago d’un groupe tel que chaque individu l’interprète.

Chaque personne présente dans un groupe développe / possède son propre imago de groupe. L’imago de groupe n’est pas l’image commune d’un groupe, mais l’image que chaque personne se fait du groupe et de ce qu’il devrait être.

En fonction de cet imago secondaire, de cet imago de groupe, chacun se positionne et affiche un masque (une image, une posture) qui va définir notre comportement.

« L’Imago secondaire est notre accomplissement dans un groupe » . Une fois notre imago accompli, l’égo s’efface et notre Etre se mobilise pour construire une oeuvre qui le dépasse.

Dépasser son Moi, pour un Moi collectif, est l’enjeu de notre société. La Fleur de vie est une piste que le management vivant se doit d’explorer pour redonner du sens et vie à nos organisations.

Pour creuser le sujet de l’Imago secondaire

Pour en savoir plus,  je vous invite à lire cet article de Stan Madoré, lImago secondaire en organisation .

Stan Madoré partage avec nous son interrogation et sa réflexion sur la dernière étape de l’ajustement de l’imago, aboutissant à ce qu’Eric Berne, père fondateur de la Programation Neuro Linguistique (P.N.L), nomme « imago secondaire » dans son livre Structure et Dynamique des organisations et des groupes .

Pour en savoir plus sur notre imago, je vous invite à lire l’envol de l’Imago de Norbert Terrettaz. L’auteur nous invite à nous interroger, au temps où l’information fait le tour de la planète en un temps record, où les scientifiques se baladent aux confins de l’univers,… sur l’art de communiquer. Norbert Terrettaz présente un concept inédit du rapport à soi et à autrui…

Auteure : Dominique popiolek-Ollé, Transmutation leader, Agile Executive Coach, Fondatrice de In Imago, conseil en management et transformation disruptive.